Dossier : les tables de la mer à Paris, partie 2

Suite de ce dossier consacré aux tables de la mer à Paris, avec une sélection d’adresses du moment ou intemporelles. Une question qui revient comme un dilemme : où déguster de bons produits de la mer à Paris ? La plus gastronomique : Antoine A deux pas de l'Alma, bien campée sur les quais de Seine, voilà une adresse qui m'a vraiment impressionné. Aux manettes des cuisines Thibault Sombardier, jeune chef créatif et plein d'entrain, envoie des plats d'une grande précision. Outre une jolie vue sur la Seine et la tour Eiffel, via l'élégante salle principale ou le salon privé, le restaurant propose de réserver une table en cuisine via le site Guest of ...

Tour d’Argent : la renaissance par Philippe Labbé

Posée là, sur les quais de Seine devant le célèbre pont de la Tournelle depuis 1582, cet endroit mythique a traversé les âges avec une histoire hors norme. Si le lieu et la vue sont uniques (l'endroit est régulièrement cité parmi les plus vieux restaurants d'Europe ), avouons que dans la tête de beaucoup de Parisiens ces dix dernières années, c’étaient bien là les seuls atouts de ce restaurant. Après une fermeture de trois mois en 2016 pour rénovation, la maison, aux mains d'André Terrail, a fait appel au chef Philippe Labbé, que l’on avait bien connu au Shangri-Là lors de l’ouverture de l’Hôtel et auparavant à la ...

Dossier : les tables de la mer à Paris, partie 1

Première partie d'un dossier consacré aux tables de la mer à Paris, avec une sélection d'adresses du moment ou intemporelles. Une question qui revient comme un dilemme : où déguster de bons produits de la mer à Paris ? Voici quelques adresses La plus nouvelle : Divellec S'il était une table attendue depuis la rentrée dans le quartier chic du 7ème, c’est bien (Le) Divellec. Oui il a perdu sa particule depuis que Mathieu Pacaud (que l’on avait découvert chez Hexagone) a repris ce lieu mythique fréquenté par le Tout-Paris, du temps de son ancien propriétaire Jacques Le Divellec, qui fût étoilé au guide Michelin. Ambiance nouvelle dans cette "grande brasserie chic et moderne", très ...

Lucas Carton : Julien Dumas et sa personnalité affirmée

J’ai enfin pris le temps d’aller découvrir une table dont tout le monde parle. Bien qu’ayant déjà une idée de là où je mettrais les pieds, je dois dire que j’ai franchement aimé rencontrer l’univers du chef Julien Dumas.Si l’adresse de la Place de la Madeleine est mythique, inaugurée en 1839, le lieu est très confortable et propice à la révélation d’une superbe cuisine, malgré le decor de boiseries classées pleinement dans son jus. Ici le chef joue le répertoire d'une personnalité affirmée, travaillant le produit, les textures et les cuissons au service de la création. Un raffinement qui m’a parlé dès le début du repas. Quelques mises ...

Desi Road : sur la route du goût

Cette adresse germanopratine n'est pas nouvelle. Il lui existe même une petite soeur créée avant elle, MG Road, dans un autre quartier branché parisien, rue saint martin. Une cuisine Indienne moderne dans un beau quartier : on aurait pu s'attendre à tout.. sauf à ce que cela soit autant réussi ! Avec le chef Manoj Sharma qui vient de Londres et une créatrice qui a voulu reproduire l'esprit des cafés Iranis où le tout bombay se mélangeait pour manger à la fin du 19ème siècle, l'exigence était forte. Déco vintage et sobre dans le bon sens du terme, où vous préférerez les premières tables du rez-de-chaussée, avec une ...

La Scène Thélème : gastronomie et culture

Les gastronomes connaissent bien cette rue discrète du 17ème où nous allons aujourd’hui, puisqu'elle a longtemps abrité le restaurant de Guy Savoy, avant que celui-ci ne déménage à la Monnaie de Paris. Plus récemment encore, c'était Etoile sur Mer, où officiait le chef Clément Leroy avant que celui-ci ne rejoigne L'auberge du Jeu de Paume, que nous avons visité tout récemment. En lieu et place donc, vient d’ouvrir un restaurant doté d’un concept original réunissant théâtre et gastronomie, où l'un et l'autre se respectent sans venir se perturber. Grace à des travaux de transformation importants, l’adresse peut se targuer de posséder son propre théâtre, séparé du restaurant donc. Assez unique. La ...

Le Clarence : une soirée comme un voyage

Etes-vous prêt à embarquer pour une soirée de haute volée où le temps s’arrêtera ? Direction le triangle d’or et ce très bel hôtel particulier, discret au premier abord, et installé depuis une petite année dans la plus grande réserve. Un article pour vous dire que c’était bien ? Cela ne suffirait pas. Je ne sais pas par où commencer tellement la tête me tourne encore après ma visite...ok je vous parle d’abord du lieu. En passant devant, vous pouvez être intrigué par la Cave (dont le design sublime d’un architecte anglais ne vous laissera pas indifférent), à la sélection désormais éclectique et large, et dont les ...

La Réserve : un brunch gastronomique

Retour dans un endroit déjà visité au dîner, La Réserve et son restaurant Le Gabriel (à lire ici), pour y découvrir cette fois le brunch du dimanche. Depuis notre passage fin 2015, le chef Jérome Banctel a été couronné de 2 étoiles Michelin pour son travail, tel qu'on aurait pu l'imaginer alors. Autant dire que lorsqu'il s'agit de composer le brunch, il n'a pas été question de céder à une certaine facilité : pas de viennoiseries à tout va, non, on joue ici sur le registre de plats pensés, accompagnés de pièces salées et sucrées, elles aussi, très travaillées. Le cadre à la fois élégant et chaleureux, cette fois-ci de ...

La Table du Connétable : l’ambition d’un incontournable

S'éloigner de Paris est toujours un plaisir, surtout lorsqu'il s'agit d'aller tout près, et de surcroit dans une ville qui possède une double résonance, à la fois élégante et gourmande : Chantilly. A endroit somptueux, grands moyens : L'Auberge du Jeu de Paume hôtel 5 étoiles classé Relais & Châteaux, propriété de l'Aga Khan vient de s'offrir les services du chef Clément Leroy, ancien de Guy Savoy et à qui l'on devait l'Huîtrade. Arrivé avant l'été, le Chef qui prends ses marques, nous donne une vision déjà très précise de ce qu'il réalisera ici. La carte bien construite préfigure de ce qui sera sans aucun doute une table de Grande ...

Loiseau Rive Gauche : la précision épatante de Maxime Laurenson

Après la Rive Droite il y a quelques mois et la découverte de ce restaurant qui nous avait agréablement surpris, direction le très chic quartier du 7ème arrondissement afin de découvrir Loiseau Rive Gauche, ex Tante Marguerite. La seconde adresse Parisienne du groupe Loiseau joue sur les mêmes codes que la première, appréciés de tous : confort et tradition pour le décor, assiette des plus actuelles coté cuisine. Cadre discret et salons privés nous rappellent que nous sommes dans le quartier des ministères. Cela tombe bien, le soir de mon passage il fait une chaleur folle et la climatisation est plus qu'appréciable. Ici c’est Maxime Laurenson, un jeune chef de ...

Mamagoto : coup de coeur

En lieu et place du Playtime, dans une rue discrète du 10 ème, voilà un rade sacrément charmeur qui a ouvert il y a quelques mois à peine. Une déco soignée, un joli bar, de la lumière naturelle, une salle principale et une salle plus en retrait : en voilà des options pour composer votre soirée, un peu à l'image de la carte que je vais vous raconter ensuite. A la tête, l'équipe de Graaf, et en cuisine un chef Japonais Koji Tsuchiyaju, passé entre autre par l'Astrance. Une carte d'assiettes à partager pour accompagner de belles bouteilles. Oui c'est la tendance du moment. Sauf qu'ici c'est sacrément bien ...

La Grande Cascade : Grande de dépaysement

Ce restaurant, que dis-je cette institution, vous en avez sans aucun doute déjà entendu parler. Niché derrière une cascade du bois de Boulogne, cet imposant vaisseau que l'on pourrait penser hybride d’Eiffel et de Baltard, est en réalité un ancien pavillon de chasse transformé et qui en impose bigrement.Impressionnant même, au point qu’y passer la porte pourrait demander un certain effort. Pourtant à l’intérieur il n’en n’est rien. Que dire de cette salle sinon qu’elle est magistrale ?La politique de la maison est intéressante : si la météo le permet, tout le monde est alors servi dehors en terrasse. Et là, en pleine verdure, vous oubliez vite que ...

L’Agapé : une table actuelle et grande

Institution discrète s’il en est, l’Agapé est un restaurant du 17ème arrondissement bien connu des initiés, tant il peut être fier d'avoir propulsé plus d'un chef sur le devant de la scène. Aux manettes, Laurent Lapaire, ancien de Passard, et véritable révélateur de talents : Bertrand Grébaut et David Toutain font, entre autres, partie des anciens. Le chef du moment est un japonais nouvellement arrivé et qui répond au nom de Yoshitaka Takayanagi, risque de vous étonner. Résumé d’un déjeuner très élégant, actuel et sacrément bien balancé. L’endroit prone depuis longtemps le naturel, coté breuvage, et les références dépassent les frontières de l’hexagone. Ici un très joli champagne rosé brut, nature bien ...

Etna bar à vin : prêcheur du naturel

Au coeur de Saint Germain des prés, rue Mazarine, il existe une adresse discrète au premier abord, qui recèle bien des charmes. Pourtant, à y voir le monde qui s’y presse jusque tard, on se dit qu’elle doit avoir une bonne raison d’y attirer ses fidèles. Un bar, dont le comptoir a été dessiné comme une coque de bateau, en bois clair, et entouré de pierre naturelle, comme une invitation à découvrir d’autres horizons. Une configuration unique (le bar est ici au centre) qui réussi à imposer son mode de fonctionnement : la convivialité avant tout. Aux manettes de cet endroit, un duo, composé de David et Maxime. David, le ...

Porte 12 : l’heure de la maturité

Voila un an et demi, j’étais déjà allé visiter ce restaurant dont l’ouverture avait fait grand bruit. A l’époque, le chef Vincent Crepel prenait les rênes de ce lieu, caché derrière l’aura du plus médiatique André Chiang, qui n’y officie pas. Les techniques étaient bien là mais l’ensemble manquait de lien et d’émotion. Logique pour un démarrage ? Peut-être. Un an et demi après, c’est une toute autre cuisine qui est proposée. C’est comme si l’harmonie avait enfin fonctionné avec le cadre, écrin (inchangé) immédiatement enchanteur. Cette fois, j’ai réussi à approcher le mystère que recèle cette fameuse Porte, 12… Chaque plat « parle » de lui même, comme une évidence. Les ...

La Maison du Sake : une expérience initiatique conviviale

Nous voici dans le quartier de Montorgueil. Le projet était dans toutes les discussions depuis plusieurs mois. A sa tête, Youlin Ly, déjà aux manettes de Sola, Ciel, mais aussi rare Français sacré Saké Samouraï en 2014 à Kyoto, devait ouvrir un lieu autour de cette boisson japonaise de riz fermenté qui a sacrément le vent en poupe.Et bien c'est chose faite et le moins que l'on puisse dire est que l’endroit est immense : bar, restaurant, salons japonais et ce n’est pas fini : encore un espace cocktail à aménager pour bientôt. Ici la Sakéthèque que l'on trouve à l'entrée et qui invite à pénétrer dans le lieu. C’est la table ...

Ne ratez rien, abonnez-vous ici :
Promis nous n'envoyons pas de spam et ne vendons pas votre adresse
Ne plus montrer