R

etour dans un endroit déjà visité au dîner, La Réserve et son restaurant Le Gabriel (à lire ici), pour y découvrir cette fois le brunch du dimanche.

Depuis notre passage fin 2015, le chef Jérome Banctel a été couronné de 2 étoiles Michelin pour son travail, tel qu’on aurait pu l’imaginer alors.

Autant dire que lorsqu’il s’agit de composer le brunch, il n’a pas été question de céder à une certaine facilité : pas de viennoiseries à tout va, non, on joue ici sur le registre de plats pensés, accompagnés de pièces salées et sucrées, elles aussi, très travaillées.

Le cadre à la fois élégant et chaleureux, cette fois-ci de jour.brunch-haut-de-gamme

Bien évidemment l’accueil se fait des plus courtois, (avec un service qui se fera étincelant tout au long du repas) et il serait méprisant de refuser de démarrer par une boisson festive, qui va comme donner le ton de ce réjouissant moment.brunch-champagne
Très vite, arrive l’attraction principale de votre table, spectacle qui va aussi constituer l’épine dorsale de votre repas. Ce présentoir comporte des bouchées salées aussi bien que sucrées, aux descriptifs évocateurs : blanc-manger de turbot émulsion froide ail noir, cromesquis de homard, lieu jaune snacké vinaigrette au wasabi.

la-reserve-paris

Ce qui ailleurs pourrait constituer l’essentiel de votre brunch, n’est ici que son « accompagnement »! C’est magnifique pour le plaisir des yeux et c’est surtout le reflet d’un travail minutieux et élaboré. Chaque pièce donne un aperçu de ce qui pourrait être un vrai plat, en version miniature.

Détail sur le Mushroom burger de foie gras, récréatif et assez jubilatoire.brunch-paris

Une fois avoir choisi votre thé, votre jus (pomme verte pour moi), arrive votre oeuf au plat, pain toasté et charcuterie ibérique. brunch-paris-oeufs

Un choix fructueux que d’avoir gardé une proposition d’oeuf dans le brunch en l’avançant apprêté comme ici. Tout fonctionne magnifiquement bien.

Puis arrive votre plat principal, à choisir lui sur la carte : canette et figues rôties pour moi, surplombées d’amandes fraîches, à l’amertume délicate.brunch-viande-paris Cuisson rosée, alliance du sucré salé et surtout un jus qui vient lier le tout. C’est tout bonnement l’apparition au milieu du repas d’un sensationnel plat de restaurant doublement étoilé, et servi dans les justes proportions.  Autant dire que ce brunch révèle bien des surprises !

L’heure du fromage avec ce morceau de Saint Nectaire, parsemé de copeaux de noisettes, accompagné d’un pain toasté absolument divin.

brunch-fromage

Juste parfait avant de se décider pour les desserts à l’assiette, à commencer par cette mousse d’abricot et sorbet, sésame blanc torréfié. Si de calissons ils ne possèdent que la forme, le travail sur l’acidité et la douceur à la fois sont épatant. Après un repas riche de variations, voila un dessert qui sait se faire léger et rafraîchissant, avec néanmoins une belle personnalité sur le fruit, comme assez rarement rencontrée.brunch-dessert-assiette

L’autre choix était une composition autour de la pomme et de la grenade, avec la même efficacité que précédemment.brunch-fraise A présent le moment est venu de goûter aux pièces sucrées du présentoir (élégamment resté sur la table depuis le début) tel que ce choux passion praliné, qui était également accompagné d’un opéra, d’une tarte citron et d’une truffe gingembre citron vert ! Le choux ici a d’abord une pâte parfaite, puis une onctuosité de la crème liée à une puissance qui vous feront céder.brunch-mignardise

Une formule agile, et surtout unique à Paris, dans un endroit qui l’est tout autant.
Le brunch gastronomique par excellence.

Formule brunch tout inclu à 130 euros.

Le Gabriel
Hotel La Réserve
42, avenue Gabriel
75008 Paris
+33 1 58 36 60 60
http://www.lareserve-paris.com/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ne ratez rien, abonnez-vous à la newsletter :

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles : revues de belles tables, interviews de chefs, reportages en cuisine, top de la rédaction, tout y passe !