E

tes-vous prêt à embarquer pour une soirée de haute volée où le temps s’arrêtera ? Direction le triangle d’or et ce très bel hôtel particulier, discret au premier abord, et installé depuis une petite année dans la plus grande réserve.

 

hotel-clarence

La façade élégante de l’Hôtel particulier.

Un article pour vous dire que c’était bien ? Cela ne suffirait pas. Je ne sais pas par où commencer tellement la tête me tourne encore après ma visite…ok je vous parle d’abord du lieu.

clarence-cave-du-chateau

L’entrée de la cave, au rez-de-chaussée.

En passant devant, vous pouvez être intrigué par la Cave (dont le design sublime d’un architecte anglais ne vous laissera pas indifférent), à la sélection désormais éclectique et large, et dont les conseils avisés de Damien et de son équipe magnifieront votre expérience d’achat.

Bien sûr elle est prodigieusement fournie, mais surtout elle vous fera voyager à travers les âges et les régions, meme si vous le comprendrez rapidement ici, vous mettez les pieds en terres Bordelaises. Et pour cause, la maison mère n’est autre qu’Haut-Brion (Grand Cru Classé 1855), propriétaire également de la Mission Haut-Brion et de Clarendelle. Quelques flacons, comment dire, mythiques…

cave-du-chateau

La cave, au sous-sol cette fois-ci, à la perspective et au design impressionnants.

Néanmoins c’est pour vous relater mon expérience au diner que je prends ici la plume.

restaurant-le-clarence

Un des salons splendides, où prendre l’apéritif par exemple.

D’abord un apéritif dans un salon qui est la réplique de celui du château Haut-Brion, du coté de Pessac Léognan. Le Prince Robert du Luxembourg, Président de la société familiale Domaine Clarence Dillon (propriétaire du lieu et des Châteaux Bordelais), en a choisi personnellement les meubles qui le composent.

Une atmosphère totalement unique qui contribuera à vous mettre dans les meilleures conditions pour la suite. Dorénavant vous pouvez venir y prendre un simple verre, alors que ces salons étaient auparavant réservés exclusivement aux clients du restaurant.

clarence-dillion

Une des trois salles du restaurant.

Direction un autre étage ensuite et une des salles à manger principales et sa bibliothèque (dont le menu sera tiré d’un livre y reposant soigneusement).

le-clarence-dillon

La salle, et sa bibliothèque, où les menus se mêlent à d’autres ouvrages.

Les lumières se tamisent, les tables se dressent d’élégance, et le voyage de tous les sens peut alors démarrer. Attachez votre ceinture, car vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

le-clarence-dillon-paris

Ris de veau caramélisés, foie gras et champignons crus.

On est ici dans la cuisine de haute voltige.
La délicatesse certes, mais surtout la majestuosité des accords, posés sur votre assiette comme une évidence.
D’éloquence il n’en est que dans la description : ici chaque plat vous parle tout seul en vous touchant directement au coeur, à commencer par ces ris de veau, foie gras et champignons crus.

le-clarence-restaurant

Cabillaud rôti, baies, et tombée d’épinards.

Oui c’est avalé goulûment, et il y a quelque chose de magique dans la sensation de s’en délecter de la juste quantité, les saveurs restant comme suspendues…jusqu’à la prochaine assiette qui vous ravira et vous emmènera au paroxysme du goût.

le-clarence-paris

Des produits d’exception uniquement, croustillants, moelleux, crus ou encore pochés.

Le chef Christophe Pelé (que les anciens ont bien connu à la Bigarade dans le 17ème, poste dernièrement occupé après Ledoyen, Lasserre ou encore Gagnaire) joue dans la dentelle, avec des accords majestueux, relevés par des jus puissants et des textures très contrastées.

menu-clarence

Ca croustile mais aucune lourdeur de friture ici. Du plaisir uniquement pour le meilleur.

Ca virevolte, et si vous en vouliez encore, vous passerez du croustillant au moelleux, par le cru et le poché. Uniquement des produits d’exceptions qui se sont révélés majestueux au cours de ce repas, choisi en cinq séquences.

clarence-dillon-paris

Un vin blanc du Château Haut-Brion 1995 dans l’ambiance du soir.

En sommelier et directeur de salle, un garçon au nom pré-destiné : Antoine Pétrus (tout juste distingué du titre de Jeune Directeur de Salle l’année pour le Gault et Millau), qui s’assura que tout soit plus que parfait, c’est dire !

Pour accompagner ce repas, une rareté. Un blanc, Les Plantiers de Haut Brion 1995, tout simplement planant ! Des notes crémeuses et de brioche à la fois, un grand vin qui ne peut vous laisser indifférent tellement il vous transporte lui aussi.

le-clarence

Le trio de desserts frais et légers.

Pour terminer sur une note sucrée, ce trio de dessert, frais, et légers comme une caresse.

Un patio magnifique vous permettra de terminer la soirée autour d’un verre et pourquoi pas d’un cigare, dont les deux caves, répérées dès mon arrivée, se sont rappelées à mon attention toute la soirée.

Il serait un manquement grave que de ne pas parler du service, prolongement s’il en est de cette merveilleuse ambiance. Distingué, instruit, votre maitre d’hôtel saura aussi bien découper que vous préparer votre cigare.

Un luxe et une opulence que l’on est plus habitué à rencontrer dans les Palaces que dans les maisons indépendantes. L’endroit étant discet et chic par nature, il sait ne jamais être tape à l’oeil. Rare !

Il y a des endroits qui vous touchent véritablement en plein cœur dès que vous en franchissez le seuil. Le Clarence en fait partie.

Choisissez une belle occasion et cassez votre tirelire, cette soirée sera comme un voyage.

Menus déjeuner à 65, 90 et 130 euros
Menus dîner à 130, 190 et 320 euros.

Le Clarence
31 Avenue Franklin Delano Roosevelt
75008 Paris
+33 1 82 82 10 10
http://www.le-clarence.paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bonjour et bienvenue dans le nouveau FOOD IN PARIS !


Nous espérons que les nouvelles rubriques et contenus du site apporteront une meilleure interaction et vous donneront encore plus de plaisir. Le site étant encore amené à évoluer, nous attendons avec intérêt vos remarques et critiques : n'hésitez pas à nous écrire à l'adresse adrien@foodinparis.fr.

 

 

Adrien de FOOD IN PARIS.