N>

ous nous rendons aujourd’hui à l’hôtel Bristol pour y tester la brasserie chic et étoilée que le chef Eric Fréchon supervise en voisin (le restaurant 3 étoiles Epicure est le joyau du Palace).

Cette brasserie avait fait grand bruit à son ouverture, pratiquant entre autres, des tarifs pour le moins musclés.

A l’angle du faubourg Saint-Honoré et de l’avenue Matignon s’étend un espace immense, sur deux étages, à la décoration plutôt intemporelle.114-bristol-foodinparis
La salle du bas se veut plus intimiste, donnant sur les cuisines tout en restant très cosy. Elle a ma préférence, bien que ne bénéficiant pas de la lumière du jour.114-foodinparis-faubourg

En cuisine une belle carte de saison où des classiques viennent côtoyer des créations. Les produits et mises en valeur sont appétissantes.

Pour moi ça démarre avec la soupe d’artichaut, escalope de foie gras poêlée, émulsion à la truffe noire. 114-faubourg-foodinparisBeaucoup de goût, mais surtout, de la rondeur et de l’équilibre pour un plat ni trop salé, ni trop lourd.

En face mon acolyte se laisse tenter par les fines tranches de paleta Ibérique “Bellota”, tartine de tomates confites.114-food-in-paris Moins de travail évidemment, mais un jambon au top de sa qualité, presque soyeux. Un très beau produit, servi généreusement et découpé pas trop finement.

Arrivent ensuite nos plats, ou comment la suggestion du jour nous a convaincue : de grosses noix de saint-jacques dorées, du fenouil croquant, quelques noix de cajou et une émulsion coco. 114-bristol-food-in-paris Un plat vif, jouant sur le registre acidulé, que vient balancer une belle texture grâce à une cuisson maitrisée. La gourmandise du sucré-salé se fait en finesse avec l’émulsion coco et les noix de cajou présentes dans des proportions encore une fois réfléchie. Le genre de plat qui met tout le monde d’accord, et que j’aime voir proposer en pleine saison.

Quelques beaux flacons sont servis, comme ce Riesling joliment travaillé. Le sommelier est d’ailleurs très pointu et il fait bon voir une tête jeune dont les conseils sont à écouter précieusement. Vous pouvez lui faire confiance sur toute la ligne.114-faubourg-foodinparis-bristol

Deux desserts qu’il a bien été difficile de départager tellement je les apprécie tous les deux. D’abord un soufflé au chocolat de Guanaja avec sa crème glacée au cognac.114---faubourg-bristol-foodinparis Aucune fausse note, et beaucoup de plaisir. Autant dire un dessert de choix dans sa catégorie.

Puis une millefeuille à la vanille Bourbon, caramel au beurre demi-sel.114-foodinparis-bristol Présentation élégante, mais pas de trompe-l’oeil ici : ce millefeuille a tout d’un grand et il réussit à combiner gourmandise exacerbée et légèreté extrême. Un bel exploit qui vous donnera le sentiment d’avoir fait un peu de folie sans en sentir tout de suite les conséquences !114-brasserie-foodinparis

Le lieu a indéniablement trouvé son public. Et pour cause, cette formule mêlant atmosphère parisienne et plats de brasserie chic fonctionne assez bien car elle nous régale.

Menu déjeuner à 54 euros en deux séquences entrée plat ou plat dessert.
A la carte compter environ 80 euros.

114 Faubourg
114 rue du fauboug Saint-Honoré
75008 Paris
+33 1 53 43 44 44
http://www.lebristolparis.com/fr/gastronomie/114-faubourg/

A propos de l'auteur

Parisien, la trentaine, passionné de cuisine, de cigares, de jazz, et de voyages. Je me nourris un peu de tout ça chaque jour. Je partage ici les adresses qui m’ont séduites, pensant qu'il serait dommage de s'alimenter trois fois par jour par nécessité uniquement.

Articles similaires

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ne ratez rien, abonnez-vous à la newsletter :

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles : revues de belles tables, interviews de chefs, reportages en cuisine, top de la rédaction, tout y passe !