U

ne fois n’est pas coutume, je vous embarque aujourd’hui à l’aéroport Parisien de Roissy Charles de Gaulle, non pas pour voyager, mais pour découvrir les différentes options gastronomiques qu’Air France a pensé pour ses voyageurs.

Le voyage est une expérience propre à chacun, qui ne démarre pas au même endroit pour tout le monde : dans le taxi qui mène à l’aéroport pour certains, dans l’avion pour d’autres…
Reste qu’à l’aéroport où l’on va passer du temps, il y a des endroits plus agréables que d’autres pour se mettre en condition.
Se restaurer correctement, voir exceptionnellement, est désormais possible lorsque l’on voyage sur une compagnie comme Air France, et pas besoin d’attendre d’être en l’air pour ça !
Petit tour d’horizon des possibilités qui vous sont offertes au départ de Paris CDG, que vous ayez envie de vous mettre dans votre bulle ou de vous faire plaisir. Réservé aux voyageurs détenteurs d’un statut Gold minimum ou voyageant en classe business.

Le matin

Départ depuis le Salon Business du Hall G.
Un salon tout en longueur, où la perspective a été dégagée, comme pour nous inviter à progresser et se poser tranquillement dans un endroit qui permettra d’admirer les pistes, par les nombreuses fenêtres qui le permettent.
Que vous ayez envie de travailler ou de profiter du calme et de la clarté du salon, il vous faudra démarrer la journée avec le meilleur : un café de qualité et une viennoiserie qui sort du four. Croustillante à souhait, il est impossible d’y résister tellement la comparaison avec les meilleures boulangeries Parisienne est tenue !
Mention spéciale à la madeleine, servie tiède, qui a ses clients fidèles et ses inconditionnels. .
Un gros travail a été effectué autour de la boulangerie et la fraicheur est de mise dans tout ce qui est servi au buffet et qui est d’ailleurs préparé sur place (salades de fruits, mini-sandwichs, etc).
Avec la presse à disposition, vos appareils en charge, la possibilité de prendre une douche (pratique en escale) vous êtes bien.
Isolé, ou assis sur une des grandes tables, le nouveau concept de partage pour plus de convivialité avec les autres passagers, vous choisissez la tonalité que vous avez envie de donner à ce moment.
Venir à l’aéroport ne se conçoit plus comme une corvée mais s’anticipe comme un moment appréciable, auquel vous accorderez un temps spécifiquement dédié.

A Midi

Direction l’un des salons majeurs de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, le salon Business du hall M.
Grand par la taille mais aussi par son offre, c’est un peu le flagship des salons à Paris.
Immense sans donner l’impression qu’il accueille autant de gens, l’endroit s’article selon divers espaces dont bien entendu la restauration avec un buffet principal et d’autres buffets annexes avec snacks et boissons à disposition.Après un verre de Champagne forcément mérité, c’est le moment de profiter d’un soin au spa Clarins.
En confiant votre visage aux équipes pour un soin de vingt minutes, je peux vous assurer que vous ressortirez sur un nuage, oubliant tous les désagréments ou stress qui pourraient polluer votre déplacement.
Retour au salon, dans un autre espace encore plus calme cette fois, afin de continuer à rester zen jusqu’au décollage.
Le buffet à disposition permettra de se restaurer d’un plat chaud qui change tous les mois.
Lors de mon passage il y avaient des encornets et du riz créole.
Biensur le choix des produits est Français : vins, fromages ou encore chocolats (Valrhona), sont à l’honneur, tout comme des recettes emblématiques de la cuisine Française à savoir la blanquette de veau qui est très plébiscitée.
En cas de voyage en groupe ou de célébrités, un salon privé vous est proposé, afin d’être isolé dans un espace dédié.
La barre est haute quand on sait que ce salon sert 500 à 600 couverts le midi et que la plupart des clients a besoin de se sentir cajolé.
Au global, ce sont pas moins que 2,5 millions de repas par an servis sur les salons deCDG uniquement.

A tout moment :

Changement de décor pour une expérience encore plus exclusive grâce au salon La Première.
Autre style, plus exclusif, qui donne rapidement le ton sur la suite à attendre.

Après une arrivée personnalisée dès la dépose et un comptoir clairement identifiable depuis l’extérieur, c’est ensuite une prise en charge unique qui va s’effectuer : votre premier interlocuteur sera votre interlocuteur unique, pour toutes les formalités biensur, mais également pour vous conduire jusqu’à l’avion par l’intermédiaire d’une voiture (jaguar) qu’il ou elle conduira lui-même !
Sachant cela, vous pouvez dorénavant prendre le temps, d’arriver plus sereinement et en avance afin de profiter du salon, de son spa (Biologique Recherche propose des soins d’une durée jusqu’à 2h), et de sa table (je vous en parle plus bas).
La décoration par Didier Lefort contribue elle aussi aux récompenses nombreuses accordées par le secteur.
Coté salle, un service impeccable, avec un Directeur comme dans un grand restaurant, et un personnel aux petits soins du début à la fin, avec le ton correct, entre politesse et respect de la vie privée.
La carte des festivités culinaires a été confiée au grand Chef Alain Ducasse, rien que ça !
Avec des plats emblématiques comme la tête de veau sauce gribiche, c’est une expérience qui réponds à la hauteur de vos moyens, que vous soyez Français où l’une des cents personnes venu de l’étranger qui fréquente cet espace chaque jour.

Ici un bar mais aussi un endroit pour déguster ce qui vous plaira et biensur, une carte, où vos désirs seront (presque) des ordres.

Finalement, qu’est-ce qui distingue ce lieu d’un restaurant gastronomique?

Très peu de chose à voir les moyens déployés : cuisine, personnel, produits.. le sentiment d’exclusivité ne s’est jamais fait aussi bien sentir.
Tenté par un dessert ? très bien, partons sur le baba au rhum Diplomatico (12 ans), préparé avec une crème montée moelleuse entre crème fouettée et chantilly, et plus mousseuse.
Le nappage couleur abricot, la texture parfaitement alvéolée du baba lui même, est une expérience riche. Pour les amateurs du genre, ce baba fait office de référence.
Il est déjà l’heure de partir et le voyage ne fait que commencer.. mais l’on pense déjà à la prochaine fois… vite.

Avec ses 1000m2 dédiés, pas un écran qui vient vous déranger ou vous stresser (l’hôtesse se charge de vous conduire à l’heure adéquate), des magazines (si votre titre préféré est manquant on va vous le chercher au kiosque de l’aéroport), vous êtes serein et vivez une expérience rare et addictve.

Et pour l’avenir ?

Pour Laurence Garnier Plat, en charge de l’expérience client Salon Air France, 2018 s’annonce rempli de plusieurs projets d’envergure dans les tuyaux, avec notamment un nouveau salon en Janvier, où la restauration aura sa place de manière plus spectaculaire.
Les cuisines seront vitrées et l’on pourra apercevoir le chef qui dresse les assiettes devant les clients, comme le veux la tendance actuelles dans certains restaurants.
Coté bar, c’est carrément un mixologiste qui a été recruté pour proposer une carte de cocktails élaborés.

C’est certain, la frontière avec le restaurant se fera de plus en plus mince… pour notre plus grand plaisir.

Air France
Plus d’informations sur les salons dans le monde :
https://www.airfrance.fr/FR/fr/common/guidevoyageur/aeroport/salon_monde_airfrance.htm
Plus d’informations sur le salon La Première :
https://www.airfrance.fr/FR/fr/common/guidevoyageur/classeetconfort/salon_la_premiere.htm

Les conditions d’accès aux salons sont régies par Air France, et accueillent notamment les voyageurs fréquents détenteurs d’un statut Gold minimum ou bien disposant d’un billet en classe business.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ne ratez rien, abonnez-vous à la newsletter :

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles : revues de belles tables, interviews de chefs, reportages en cuisine, top de la rédaction, tout y passe !