L’automne arrive et ses envies de bien manger également. Ca tombe bien j’ai la planque qu’il vous faut : un truc facile, chaleureux, et dans un quartier agréable. On file dans le 7ème, rue Duvivier.belhara-foodinparis

Ici ça fonctionne en menu carte et ça n’est pas pour nous déplaire : de beaux plats de bistrot Parisiens, pas si classiques que ça dans les associations, et tentant dans les intitulés et produits utilisés.

Pour démarrer donc la fricassé gourmande du bistrot : champignons, ris de veau, foie gras, poulpes de roche et olives noires ! En clair, ça donne ça :belhara-bistrot-foodinparisC’est parfaitement associé, cuit et assaisonné. Un peu de chair qui résiste sous la dent côtoie d’autres morceaux fondants. Est-ce que ça m’a plu ? oui carrément.

Arrive ensuite le plat qu’on nous a conseillé et qui est à partager. Une estouffade d’agneau et poitrine du paysan braisée.bistro-belhara-foodinparis-1

C’est servi avec une assiette qui arrive à part, où l’on a simplement à rajouter l’agneau depuis la cocotte qui nous est laissée à table. J’aime le principe, il est toujours plaisant de se servir soi même, comme si le plat arrivait de notre cuisine… mais au restaurant. Vous m’avez compris.bistro-belhara-foodinparis

Voila à quoi ressemble votre assiette une fois que vous vous êtes servis.  L’agneau est confit, et accompagné d’une sauce puissante faite d’un jus réduit. Ca fonctionne très bien.belhara-food-in-paris-2

Petite place pour un fromage car les portions sont justes ce qu’il faut pour se sentir bien le soir après un tel diner.

bistrot-belhara-food-in-paris-1

Nous voila désormais avec l’idée d’un dessert en tête (et vous verrez qu’en ce moment je fonce quand il est à la carte, comme ici par exemple). Un soufflé au chocolat, sorbet au chocolat maison.bistrot-belhara-foodinparis-4Avec sa quenelle de sorbet rajoutée à table, la sensation chaud-froid nous apporte un peu de légèreté sur ce dessert. On n’en laisse pas une seule cuillère tellement c’est bien.

Vous le voyez, des classiques pas si basiques et très bien faits, c’est toujours appréciable. Une table qui a déjà ses habitués. Quand on voit le vrai effort consenti sur les prix on comprends aisément pourquoi.

A réserver évidemment.

Menu carte à 38 euros au diner pour entrée, plat, dessert.
Menu en six services à 52 euros pour l’ensemble de la table.

Bistrot Belhara
23, rue Duvivier
75007 Paris
+33 1 45 51 41 77
http://www.bistrotbelhara.com

A propos de l'auteur

Parisien, la trentaine, passionné de cuisine, de cigares, de jazz, et de voyages. Je me nourris un peu de tout ça chaque jour. Je partage ici les adresses qui m’ont séduites, pensant qu'il serait dommage de s'alimenter trois fois par jour par nécessité uniquement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ne ratez rien, abonnez-vous à la newsletter :

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles : revues de belles tables, interviews de chefs, reportages en cuisine, top de la rédaction, tout y passe !