I

l est toujours là, avec sa gouaille légendaire, présent comme au premier jour, connu du tout Paris et habitué à recevoir les célébrités autant que les voisins fidèles à travers les années, c’est l’inénarrable Albert Corre et son petit Pergolèse, situé dans la rue éponyme.

Au milieu d’œuvres d’art moderne tantôt drôles, tantôt kitsch, c’est une clientèle d’habitués qui vient ici se délecter de classiques de bistrot pimpés à la sauce je ne sais quoi d’un peu chic (on est dans le 16ème), mais sans se la jouer dans le registre prétentieux.

L’ambiance est en effet garantie entre les convives et parfois entres les tables où beaucoup se connaissent ou se retrouvent.
Le lieu fait un peu “salon” des temps modernes, pour jouisseurs gastronomes évidemment.

L’adresse est une valeur sûre pour celui qui ne veut pas se tromper et s’amuser.

Dans les assiettes donc ça donne des plats réjouissants et roboratifs tels que ce pâté en croûte au foie gras.
Visez-moi un peu cette tranche !

Le pâté croute au foie gras.

Puis en plat c’est une salade de homard tiède, vinaigrette au jus de truffe.
C’est très bien fait, et c’est ni plus ni moins que ce que l’on attends d’une telle assiette à savoir qu’elle nous fasse passer un bon moment de convivialité.

La salade de homard tiède, vinaigrette au jus de truffe.

À boire de jolies choses, classiques, qui là également ne prendront pas le risque de vous décevoir : pouilly, sancerre, bordeaux et parfois en magnum à partager.

En dessert le mot d’ordre est le même : la générosité et la noble simplicité priment.
Ici une tarte sablée citron, meringues craquantes, qui ne vous laissera pas sur votre faim !

La tarte sablée, citron, meringues craquantes.

De quoi tenir au corps encore un moment, le temps de refaire le monde ou de continuer sur le pas de la porte où votre hôte vous accompagnera discuter un instant, ou bien saluer les gens qui passent, et qui sait peut-être vous la prochaine fois ?

Le petit Pergolèse
38, rue Pergolèse
75016 Paris
+33 1 45 00 23 66

A propos de l'auteur

Parisien, la trentaine, passionné de cuisine, de cigares, de jazz, et de voyages. Je me nourris un peu de tout ça chaque jour. Je partage ici les adresses qui m’ont séduites, pensant qu'il serait dommage de s'alimenter trois fois par jour par nécessité uniquement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ne ratez rien, abonnez-vous à la newsletter :

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles : revues de belles tables, interviews de chefs, reportages en cuisine, top de la rédaction, tout y passe !