Alors qu’il s’apprête à ouvrir prochainement sa seconde adresse au Louvre, je vous emmène aujourdhui chez Sébastien Gaudard, dans la boutique originale de la Pâtisserie des Martyrs.

Ici tout a l’air dans la pure tradition d’autrefois, à commencer par la devanture de son enseigne.photo 4

On pourrait croire que cette boutique a toujours été là, mais il n’en est rien.

C’est en 2011 que le chef, passé entre autre chez Fauchon auprès de Pierre Hermé, a ouvert sa boutique. Tout un univers semble avoir été recréé ici, mais sans tomber dans la caricature et en n’oubliant jamais le raffinement.

Une fois entré dans ce lieu de caractère, on découvre alors des classiques traditionnels de la pâtisserie Française, tous appétissants : mont-blancs, mille-feuilles, éclairs, Paris-Brest ou encore babas…

photo 1

De jolis présentoirs en marbre qui ne sont pas sans me rappeler ceux utilisés à la Pâtisserie Thoumieux.

Bien évidemment les tartelettes aux fruits de saison viennent compléter la gamme. Une vitrine qui fait envie, car on est ici dans un endroit avec un coté régressif qui fait du bien, loin des tendances actuelles où l’on se perd (parfois?) en route.

photo 3

Mon choix s’est porté sur un fraisier : délicat, et surtout peu sucré comme j’aime. Fraise, pistache, pâte d’amande, et surtout le bon dosage de crème à mon gout, c’est à dire juste ce quel faut ! Un équilibre très réussi.

photo 5

Egalement un mussipontain à la pistache et à la cerise griotte, enrobé d’éclats de noisettes caramélisées pour un maximum de gourmandise. De la délicatesse tout au long de cette dégustation, et la justesse d’un réalisation riche sans jamais nous écœurer.

photo 6

En plus d’être pâtissier, Sébastien Gaudard est aussi glacier, chocolatier et confiseur!

La parfaite excuse qu’il nous manquait pour gouter à un autre de ses talents, comme celui de chocolatier par exemple, avec ce 68% de Tanzanie à a fleur de sel. Un beau chocolat où se détachent à la fois la puissance et le contraste salé, qui m’a donné envie de découvrir toutes les autres tablettes.

photo 8Un packaging raffiné et authentique, comme un clin d’oeil à la tradition d’antan et qui ravira les bénéficiaires de vos cadeaux gourmands.

photo 7

Au final ce sont de très belles réalisations, dont le coté visuel a été travaillé différemment de ce qui se fait actuellement. Pas d’esbroufe ici, juste l’envie de croquer dans quelque chose de bien fait.

Des prix plutôt dans la moyenne, pour des gâteaux individuels autour de 5 euros. Tablettes de chocolat de 6 à 7 euros.

Une adresse qui fait du bien, que je vous encourage vivement à tester.

 

Patisserie des Martyrs
22, rue des martyrs
75009 Paris
+33 1 71 18 24 70
http://sebastiengaudard.fr

A propos de l'auteur

Parisien, la trentaine, passionné de cuisine, de cigares, de jazz, et de voyages. Je me nourris un peu de tout ça chaque jour. Je partage ici les adresses qui m’ont séduites, pensant qu'il serait dommage de s'alimenter trois fois par jour par nécessité uniquement.

Articles similaires

3 Réponses

  1. Marie

    Complètement mégalo … Qui a envie d’acheter des gâteaux avec le nom de SG marqué partout en énorme ? Désolée, mais pas moi … C’est risible et ridicule, un peu de modestie, ce ne sont que des sucreries …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ne ratez rien, abonnez-vous à la newsletter :

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles : revues de belles tables, interviews de chefs, reportages en cuisine, top de la rédaction, tout y passe !